www.villeactivepnns.fr

Medical 2430794592946 2430794592946
e des informations importantes tout en écoutant et en intégrant diverses informations, le tout en donnant clairement au patient le sentiment qu’elles sont entendues et prises en compte. Par ailleurs, la consultation médicale n’est-elle pas une mis
edezdezdz

par le programme personnalisé de l’après-cancer (PPAC) conduit avec et par les médecins traitants, pour acter l’entrée dans une nouvelle période de la prise en charge, celle de l’après cancer. Le PPS constitue une des conditions transversales de qualité, rendues obligatoires makumb
edezdezdz

stro-entérologues, généralistes, etc. • Annoncer un dépistage positif à un patient implique d’informer immédiatement le médecin traitant (avec l’accord du patient), de l’orienter le plus rapidement possible dans le dispositif de soins pour confirme
edezdezdz

La mondialisation des échanges, le brassage des populations, l’immigration croissante imposent aux médecin s comme au personnel soignant d’adapter leurs comportements et leurs discours au profil des populations indigènes concern nt les qualités essentielles pour réussir une annonce en
edezdezdz

alyser leurs pratiques, de les améliorer et ainsi de mieux répondre aux besoins d’information et de soutien des malades dans ces moments particuliers de l’annonce d’une pathologie lourde. Il convient de noter que derrière l’aspect peut-être dép cende ce que de telles techniques peuve
edezdezdz


Medecine 2430794592946 2430794592946
concept de la personne de confiance souvent négligé). Recevoir c’est aussi respecter la confidentialité en lefi nommant avec discrétion en salle d’attente. Recevoir c’est encore respecter les horaires et savoir reconnaître et réparer son retard
edezdezdz

Pour une chimiothérapie de première ligne, il faut positiver, avec un message d’espoir concernant la possibilité de réponse complète. Il convient cependant de rester réaliste en ouvrant aussi une porte vers l’échec, mais avec alors proposition d’un autre traitement.
edezdezdz

Cette symbiose n’est pas toujours présente, souvent on cherche à cacher les informations pour protéger l’autre. Je me souviens de ce couple à qui l’on annonçait que le mari avait un cancer, à la fin de la consultat
edezdezdz

Facilitation de l’accès du patient à son dossier médical (loi du 4 mars 2002 article L1111-7 du Code de la Santé publique modifiée par loi n° 131 du 31 jan
edezdezdz

rencontrent pas obligatoirement. Le passage d’une étape à l’autre se fait plus ou moins rapidement selon les patients, avec des fiuctuations entre deux étapes consécutives, et bien sûr avec la possibilité d’un blocage plus ou moins définitif à u étrécissement existenti
edezdezdz

La Ligue Nationale contre le cancer a organisé le 28 novembre 1998 une réunion ayant pour but une meilleure prise en compte des droits des malades à l’info ous sont repris quelques témoignages de patients extraits de l’ouvrage Paroles de malades publié par la Ligue contre le
edezdezdz

chronologique, à disposition de l’annonceur. Le temps de révision de dossier est important, avant et pendant le contact avec la patiente. 4) IPP : installation, positions respectives et postures. Il paraît de bonne règle que chacun soit physiqu ement dans son rôle : il est correct qu
edezdezdz