www.villeactivepnns.fr

Medical 3397705233655 3397705233655
La volonté de silence, pendant que le patient s’exprime, est une des conditions de l’intérêt que le médecin porte au patient, de son attention au non verbal, de la recherche des éléments apaisants du discours, de la perception
edezdezdz

la maladie est peu évolutive mais la patiente est très déprimée, son mari prend la parole : « Vous comprenez docteur un médecin a condamné à mort ma femme… Je lui en veux beaucoup… Il y a 5 ans, droit dans les yeux je lui ai demandé combien de tem
edezdezdz

traités en ambulatoire et de personnes vivant avec leur cancer. L’enquête a montré l’implication forte des généralistes dans la prévention et le dépistage. Autre point important : 95,5 % des généralistes restaient en contact avec leurs patients médicales entre professionnels de sant
edezdezdz

ant très clairement tous les risques et bénéfices encourus par le patient qui participe à la recherche. Le discours du médecin doit être adapté au patient afin de pourvoir délivrer une information claireet compréhensible.
edezdezdz

au malade enfait, que ce qu’il demande ou veut entendre ! Freud (1923) n’a-t-il pas déclaré à la finde sa vie : « pour quoi m’avoir dit que j’avais un cancer ; j’aurais été heureux deux mois de plus ». pour sauver les « naufragés du cancer », enfermés comme des
edezdezdz


Medecine 3397705233655 3397705233655
et me permet de me protéger pour rester efficace dans la relation soignant-soigné. Jene peux pas l’aider si je partage sa souffrance ; par contre, je l’entends et la comp « Que me rappelle sa souffrance de la mienne propre ? » Des points de repère pour communiquer Certains po
edezdezdz

ent (comme nous l’avons annoncé dans le chapitre précédent « Le traumatisme de l’annonce et les réactions de défense du patient »).
edezdezdz

se d’ouverture de la consultation, le médecin doit respecter des règles normales de savoir vivre. Il doit savoir que le patient et les accompagnants sont souvent
edezdezdz

nnel Information en plusieurs temps Diagnostic Chances de guérison Maladie Options thérapeutiques Stade – niveau Étapes dans le traitement Peurs Phobies Irritabilité… Besoins Attentes…
edezdezdz

« 99 % puis 20 %… des coups de marteau » Ce patient vu pour un deuxième avis pour des métastases synchrones d’un cancer colique de stade II : « Vous comprenez docteur, c’était comme des coups de marteau dans ma tête… Les chiffres, ils chan
edezdezdz

Mots – Paroles – Expressions – qui tuent l’espoir ; qui démobilisent le patient , qui participent à l’efiondrement du système immunitaire
edezdezdz

dans l’annonce, repérer la position du médecin et ce qu’il dit
edezdezdz