www.villeactivepnns.fr

Medical 7090510674752 7090510674752
Le sourire est utile pour rentrer en contact notamment en début et fin d’entretien.Il doit être naturel, sincère, empathique et non stéréotypé.
edezdezdz

ns nécessaires pour leur permettre d’apporter un soutien direct au patient, dès lors que celui-ci ne s’y oppose pas. Le médecin doit donc demander au patient s’il souhaite que le proche assiste à l’entretien. Le risque est que le proche prenne la is de lui proposer de faire entrer l
edezdezdz

La consultation d’annonce est un carrefour émotionnel et décisionnel. Lorsque le patient arrive en consultation d’annonce, c’est au terme d’un parcours médical plus ou
edezdezdz

nque encore largement à la formation initiale actuelle par défaut d’enseignants généralistes et de pédagogie adaptée. • pour le médecin généraliste, toute démarche de prévention ou de prise en charge thérapeutique est l’aboutissement d’une négo
edezdezdz

tion simufi lacre, l’information exhaustive ou l’information solennelle. Et en cas de litige, il appartient seulement au médecin d’apporter la preuve qu’il a donné au patient l’information souhaitable. Relativement à l’annonce du cancer, ce cadre r
edezdezdz


Medecine 7090510674752 7090510674752
Tableau XV – Les 4 personnalités de médecin s face à l’annonce. Le détaché
edezdezdz

La consultation infirmière représente pour moi un « élément de transition » entrele temps médical où des mots sont posés sur des maux et la réalité de l’annonc ce qu’il vient de lui être dit, de redire ce qu’elle a entendu ; puis parfois même d’elle-même, de chercher des appuis ma
edezdezdz

tion de la mise en œuvre de ce dispositif d’annonce contribuera à une meilleure prise en charge de patients atteints de cancer dans les années à venir et surtout à un meilleur vécu de leur maladie. Le Plan cancer a donc créé l’obligation de struc turer les conditions
edezdezdz

se et destructrice si elle n’est pas considérée à sa juste valeur. Bien réfiéchir à l’annonce du diagnostic, c’est aussi pour un médecin prévenir l’acharfi nement thérapeutique : celui-ci est très souvent induit par un discours médical trop restr
edezdezdz

es : • de relaxation ; • de dynamisation ; • sur les émotions ; • sur l’écoute ; • sur les intentions. 9) Le théâtre La médecin e ne se situe pas dans l’univers du spectacle et dans le cadre de la consultation d’annonce ; il ne s’agit certainement nsultation c’est un bureau, deux per
edezdezdz

essivité – révolte. Le médecin doit savoir accepter ces réactions normales et garder la maîtrise de soi. L’annonce d’un cancer provoque un choc dont les effets s’apparentent à un traumatisme psychique. Au cours de la maladie, d’autres annonces co ement psychologique spécifiées par Eli
edezdezdz

En communication interpersonnelle, la gestuelle est un second langage. Grâce à ses gestes, le médecin va exprimer la spontanéité, l’enthousiasme, l’affirmation…, ou alorsla réserve, l’apaisement… La gestuelle peut tradu
edezdezdz