www.villeactivepnns.fr

Medical 8658189619891 8658189619891
caturales, mais au réalisme notable, qui sont celles qui peuvent bien fréquemment mettre le médecin en difficulté :un patient en colère ; • • un patient frustre qui ne comprend pas ce qu’on lui dit ; • un patient sidéré par l’annonce du diagnost ic e
edezdezdz

e 2 Peur et f a angoisses). Ils ont peur d’être considérés comme « un numéro ». La Charte du malade hospitalisé affichée dans toutes les structures de soin est le gage du respect dû aux personnes malades. Le devoir du médecin va être de respecte
edezdezdz

1-2 Profils de patient s
edezdezdz

es : • de relaxation ; • de dynamisation ; • sur les émotions ; • sur l’écoute ; • sur les intentions. 9) Le théâtre La médecin e ne se situe pas dans l’univers du spectacle et dans le cadre de la consultation d’annonce ; il ne s’agit certainement nsultation c’est un bureau, deux per
edezdezdz

est-il que l’on emploie rarement le mot « guérison », mais « rémission ». C’est franchement désespérant et en décalage avec les effets d’annonce dans les médias : « On guérit aujourd’hui un cancer sur deux ! » C’est peut-être une manière de ra est pas négligeable ! » Il garde jusqu’
edezdezdz


Medecine 8658189619891 8658189619891
Tableau XV – Les 4 personnalités de médecin s face à l’annonce. Le détaché
edezdezdz

L’annonce du cancer
edezdezdz

noncer, mais des manières d’annoncer. Il n’y a pas de « bons mots » à inventorier et à lister, mais des mots qui auront pour chaque patient une connotation heureuse et apaisante, selon leur histoire personnelle et la relation qui se sera établi e avec le médecin. Le temps de l’annonc
edezdezdz

Il est important pour le médecin qui doit annoncer une mauvaise nouvelle qu’il comprenne ses propres difficultés. Lorsqu’il prépare sa rencont
edezdezdz

Fig. 3 – Exemple de feuille « blanche » pour écrire les informations communiquées au patient .
edezdezdz

pour quoi la question se pose-t-elle ? Parce que le dispositif d’annonce est considéré comme l’instance de l’information par le soignant au patient que l’on confond avec la possibilité pour ce dernier d’élaborer une représentation de ce qui, lui est dit.
edezdezdz

s bcissons alcoolisees nc sontla plupart du temps pas intcrditcs penda nt l'inrcrcure ou elles doivcnt eire consomrnces avec moderation. Evite z le s pendantla curl' en particulier pendant lcs jours oil vous etcs chez vous avec votre infuscur E ' p osit
edezdezdz