Quelles sont les missions d’un médecin coordinateur en EHPAD?

Le médecin coordonnateur tient un rôle clé dans une maison de retraite, car il prend en charge la procédure d’admission des patients. Il oriente aussi les soins qui leur seront apportés.

Parmi ses attributions figure également le suivi médical des résidents de l’EHPAD. Enfin, il est devenu un intervenant obligatoire dans ces établissements depuis 2005, et ce, afin d’assurer d’excellents services aux patients.

En savoir plus sur ce métier 

Des missions de supervision générale

Le médecin coordonnateur reçoit les personnes qui souhaitent résider dans son EHPAD. C’est à lui qu’il revient en effet de déterminer si son établissement peut les accueillir ou pas.

Il se base alors sur le niveau de dépendance du patient et de son état de santé afin de s’assurer qu’il pourra bien être soigné dans sa structure.

Contrairement aux médecins traitants qui ne prescrivent des soins qu’aux patients qui leur sont affectés, le médecin coordonnateur, lui, garantit que la prise en charge des soins apportés à tous les résidents est de qualité. Il encadre également tout le personnel médical et institutionnel.

Il peut de même jouer le rôle de conseiller gériatrique dans l’établissement. Il collaborera alors avec le directeur et le cadre infirmier qui organise le travail des équipes soignantes.

medecin coordinateur ehpad

Le temps de présence : Une contrainte indéniable

En référence au décret de septembre 2011, le médecin coordonnateur en maison de retraite doit respecter un temps de présence minimal.

Ce dernier peut être défini en fonction de l’effectif de l’établissement, mais en principe, ne doit pas se situer en dessous de 0,25 ETP (équivalent temps plein) dans le cas d’un EHPAD disposant de moins de 44 places.

Il doit être de plus de 0,80 ETP pour une résidence accueillant plus de 200 patients.

En savoir plus sur l’éducateur spécialisée

Les conditions à remplir pour exercer le rôle médecin coordonnateur

mission medecin ehpad

Tout médecin désirant d’occuper le poste de médecin coordinateur dans un EHPAD doit avant tout disposer d’une bonne capacité en gériatrie.

Il faut ensuite qu’il possède une attestation de formation certifiée ou un Diplôme universitaire de Coordination en Gérontologie et de Coordination médicale EHPAD.

La rémunération du médecin coordonnateur dépend de son grade et de son ancienneté. Son salaire peut aussi prévoir des indemnités et des primes. En général, il peut toucher entre 3.000 et 6.000 euros/mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *