Senior : le retour au domicile après avoir été hospitalisé

Les personnes âgées ont parfois besoin de certains soins qui leurs demandent de rester à l’hôpital, plusieurs heures, plusieurs jours voir parfois plusieurs mois. Et cette prise en charge n’est jamais facile à vivre pour un senior : elle est souvent liée au stress de l’inconnu en plus des problématiques de santé.

Il est donc important de savoir aider à un senior lors de son retour à reprendre ces marques.

Plus d’une hospitalisation sur 5 concerne des personnes de  75 ans ou plus

L’hôpital est souvent considéré comme un lieu étranger et hostile par le seniors, dès lors que l’on doit faire des aller retours pour la famille et le senior lui-même ça peut devenir un facteur de stress.

En savoir plus sur la dépendance senior ici 

Il faut bien comprendre que la réadmission peut être liée à plusieurs risques :

Une non compréhension du suivi de traitement : une bonne partie de la population n’a pas forcément les connaissances dans le domaine médical afin de mener à bien un soin à domicile.

Si vous sentez que les demandes du médecin ont beaucoup trop complexes pour être réalisés par la famille ou par la personne âgée elle-même vous pouvez demander l’aide d’une infirmière à domicile.

Un deuxième risque peut être un retour suite à des raisons économiques concernant la première hospitalisation. Les traitements à suivre sont alors complexes par le senior et sa famille,

Quelques conseils pour éviter les retours compliqués

Organiser la prise en charge dès le retour du senior, en proposant par exemple une option d’hospitalisation à domicile (HAD) ou un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) afin de trouver ces services n’hésitez pas à vous rapprocher du service hospitalier disponible lors de votre passage dans ce dernier.

Autres conseils : choisir sa maison de retraite

Des aides financières peuvent aussi aider

Des aides de type APA ( allocation personnalisée d’autonomie) ou encore l’ARDH ( aide au retour à domicile après hospitalisation) peuvent être versés par la caisse de retraite ou l’organisme compétent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *